1 Mois à Bali

Je suis arrivé à Bali il y a environ un mois. Et quelle surprise ! Avoir la chance de découvrir une autre culture est un réel avantage. En effet, la culture balinaise est très éloignée de la culture européenne. Les premiers jours sont donc très riches en rebondissements. Les découvertes et les étonnements sont de tous les instants ! Le concept très important à comprendre et qui est frappant sur cette ile, est que toute l’économie est tournée vers le tourisme. Ou si elle ne l’est pas, ce sont alors des activités du secteur primaire comme la culture du riz ou du café, caractéristique des pays en voie de développement. Ce qui amène un certain nombre de remises en question pour un européen ayant l’habitude que tout le monde est un niveau de vie sensiblement similair. Le concept très important à comprendre et qui est frappant sur cette ile, est que toute l’économie est tournée vers le tourisme. Ou si elle ne l’est pas, ce sont alors des activités du secteur primaire comme la culture du riz ou du café, caractéristique des pays en voie de développement. Ce qui amène un certain nombre de remises en question pour un européen ayant l’habitude que tout le monde est un niveau de vie sensiblement similaire. Par ailleurs, l’installation est plutôt facile. Il n’y a pas vraiment de règle pour les locations qui sont très nombreuses. De même, vous ne pouvez pas vivre sans scooter sur cette ile. Une fois ces deux éléments, vous pourrez partir à l’aventure en short et tong, tenu officielle de l’ile. Autre spécificité locale, la Bintang. Par comparaison, la Bintang est à l’Indonésie ce que la Guinness est à l’Irlande. Elle y est incontournable que ce soit à la plage, en soirée ou au restaurant. Après que les premiers jours soient passés, on n’y découvre un pays ayant une culture riche tournée autour de la religion. Les balinais sont pour la plupart souriants et sympathiques bien que pour eux vous ne restez et resterez qu’un « bulé », un étranger. C’est vous qui avez le pouvoir d’achat et ils vous le font comprendre rapidement. Il est bon de connaitre les prix à l’avance pour ne pas se faire avoir.

Petit dicton local cocasse: « No money, No honey »

Mis à part cela, la vie y est douce et paisible. Les plages sont belles, il fait chaud toute l’année, les paysages sont magnifiques et les gens sont détendus puisque tout le monde est un peu en vacances sur l’ile des Dieux.