Galungan & Kuningan

La cérémonie récurrente (tous les 210 jours) la plus religieuse, qui est pratiquée par tous les balinais en même temps, célèbre le retour des dieux et des ancêtres divinisés à Bali. Il s’agit de Galungan et Kuningan (soit, le mercredi de la semaine Dungulan et le samedi de la semaine Kuningan). Pendant dix jours, les familles balinaises vous divertiront et vous accueilleront avec des prières et des offrandes, ainsi que des cérémonies ayant pour but de nettoyer et d’équilibrer l’énergie intérieure et extérieure sur l’île. La fête symbolise la victoire du bien sur le mal.

En raison de leur fréquence (une fois tous les sept mois grégorien), ces fêtes ne sont pas considérées comme jours fériés nationaux, mais n’essayez pas de faire quelque chose entre Penampahan Galungan, le jour de l’abattage du cochon qui précède Galungan, et Manis Galungan, le jour ci-après le ou le vendredi précédant Kuningan acr tout est fermé. Les gens retournent dans leur village d’origine pour présenter des offrandes à leurs ancêtres et aux temples de leur village. Dès lors où vous verrez des temples ou status/arbres habillés de batik ou enroulé d’un drap jaune autour d’eux c’est le signe qu’ils sont «occupés» – ce qui signifie les dieux rendent visite à leurs descendants.

Déjà quelques jours avant Galungan l’île tout entière prend une allure festive. Les signes les plus spectaculaires sont les immenses tiges de bambou arqués et décorés «PENJOR» qui sont mis en face de chaque maison balinaise.

Kuningan se fête 10 jours après Galungan et clos cette période de festivité. Kuningan tire son nom du fait offrandes spéciales faites de riz jaune (nasi kuning) obtenu par coloration de riz blanc ordinaire avec du curcuma (kunyit).

Les Toits de Bali