Expérience de Léa : Le Mont Batur

Ce mardi, mes amis et moi-même avons décidé de gravir le mont Batur, un ancien volcan, en pleine nuit pour observer le lever du soleil à plus de 1700 m d’altitude.

Nous sommes partis de Seminyak avec un driver à 1h du matin. Nous sommes arrivés vers 3h en bas du Mont Batur. Le temps de négocier quelques prix pour les guides (1 guide jusqu’à 3 personnes, 2 guides jusqu’à 6, etc.), et de s’équiper (il fait extrêmement froid au sommet), nous avons commencé la montée à 3h30 du matin. Nous étions dans les premiers à commencer : il faisait nuit noire et le froid était encore supportable.

Nous avons commence à marcher, marcher, puis grimper, encore et encore. Plus on montait, plus on avait chaud avec l’effort, mais plus il faisait froid ! Nous avons traversé du gravier, des cailloux, des rochers et même de la terre, rien que de la terre et du sable noir. Apres 2 heures de montée (que j’ai trouvé à mon grand étonnement, très supportable), nous arrivons enfin au top du Mont. A 5h30, le soleil n’était toujours pas levé : il faisait encore nuit et le froid nous glaçait le sang. Il y avait déjà de magnifiques couleurs dans le ciel encore sombre : bleu, rouge, doré… Au fur et à mesure que le soleil avançait, c’est comme s’il peignait un nouveau tableau : chaque seconde était différente de la précédente. Sur notre gauche, on pouvait apercevoir le Mont Agoung et d’autres montagnes entourées de nuages, et plus bas, dans la réverbération du ciel, l’immense lac Batur.

Le spectacle qui allait durer plusieurs heures était en train de nous faire oublier le froid transcendant des 1 717m d’altitude. Il n’y a pas vraiment de mots quand nous avons ce phénomène naturel éblouissant devant nos yeux. Nous n’entendions que la respiration des gens, quelques fois coupée, et le bruit des appareils photo… Nous nous sentions si petits… Mais tellement fiers d’être arrivés jusque-là, et d’être récompensés ainsi !

Un peu plus tard, le guide nous a amené dans un autre endroit, encore plus haut, et éloigné des touristes. Nous avons une vue encore plus spectaculaire et le soleil commençait à nous réchauffer… Le guide nous a ensuite montré un endroit rocheux qui fume (!!!!!) : le Mont Batur étant un ancien volcan, il dégage encore à certains endroits du soufre ! C’est ici que certains guides allument leurs cigarettes ou font cuire des œufs durs pour le petit déjeuner.

Encore ébahis de ce que nous venions de voir et après presque 3 heures de spectacle, nous débutons la descente……… On pensait que c’était plus simple et plus rapide ? Que nenni ! Elle est  dangereuse, fatigante, usante, longue et tellement longue… Je crois surtout qu’à l’aller, la nuit nous a été d’une grande aide puisque nous ne voyions pas ce qu’il nous était réservé, et la chaleur n’était pas au rendez-vous. C’est ce qui a rendu l’aller si accessible ! Mais le retour…

En bref, une grande expérience à vivre que je conseille vivement ! Je pense même avoir passé la meilleure journée de ma vie, ici, à Bali.