Léa Berteau: Premières Impressions

Arrivée mercredi 11 juin à l’aéroport, je n’arrive toujours pas à croire que je suis à Bali !

J’ai quelques jours devant moi pour me faire à la vie balinaise avant de commencer mon stage a Bali Je t’aime.

Ici pour 3 mois, il m’a fallu acheter un téléphone, une carte et du crédit pour pouvoir communiquer dans Bali. Mais don’t worry, cela ne coûte qu’une vingtaine d’euros le tout.

Autre chose indispensable à Bali : le scooter. Vous pourrez vous en procurer à chaque coin de rue et je vous conseille vivement d’en avoir un ! Pour un touriste, c’est vraiment le moyen de transport le plus pratique et le plus utilisé à Bali. Néanmoins, vous devrez vous habituer à la conduite balinaise qui est quelque peu… particulière ! Ici, pas de code de la route, pas de règles et très peu de panneaux… Dès qu’il y a de la place, vous pouvez y aller ! Mais on s’habitue très vite.

En quelques jours ici, j’ai pu déjà voir des choses extraordinaires : Bali est un petit trésor caché. Lorsqu’on ne fait que regarder, on ne s’imagine pas les véritables pépites que nous pouvons trouver derrière : que ce soit pour les habitations, l’architecture, les produits, les personnes… Nous apprenons de grandes leçons de philosophie et de savoir vivre quand nous nous intéressons aux balinais.

Lundi 16 juin : premier jour de stage a l’agence Les Toits de Bali à Canggu, devant un superbe décor de rizières. Le travail est très intéressant et les personnes que j’ai pu rencontrer ont été très agréables avec moi. Ca s’annonce plutôt bien pour la suite !

Le temps passe vite ici, mais j’ai pourtant l’impression d’être la depuis longtemps …!

La vie est simple ici. La vie est belle.