Nyepi, le jour du silence

Célébré le samedi 21 mars cette année, Nyepi, aussi appelé jour du silence, est la célébration du nouvel an Balinais. Il s’agit de la fête la plus importante et la plus insolite de l’année. Basé sur le calendrier Saka, le jour de sa célébration varie en fonction des années car il doit arriver un jour de nouvelle lune, mais se déroule toujours durant le mois de mars. 2015 correspond à l’année 1936 de ce calendrier.

Durant ce jour, pendant 24 heures à partir de 6 heures du matin, le silence doit être respecté sur toute l’ile. Bien que Nyepi soit avant tout une fête hindoue, désormais la totalité de l’ile respecte la tradition du silence et les touristes sont invités à faire de même. En effet pendant ce jour, pas de circulation, ni de travail, de musique, de télévision et même de lumière. L’aéroport international de Bali ferme même ses portes pour ce jour exceptionnel ! Les plus pratiquants s’imposent même le jeûne et le silence total. L’ile est ainsi désertée pendant 24 heures, les seules personnes encore « actives » étant les policiers et les gardes surveillants le bon respect de la coutume ainsi que les véhicules de secours.

 

the street

Rue déserte à Denpasar pour Nyepi

La veille de Nyepi est réservée à la fête : de nombreuses torches sont allumées et des bruits de pétards surgissent d’un peu partout, mais surtout les Balinais construisent alors toutes sortes de monstres appelés ogoh-ogoh, (souvent fabriqués en papier mâché) et défilent avec dans les rues, le but étant d’effrayer les démons qui tenteraient de s’introduire sur l’ile. C’est dans cette idéologie que le lendemain, le jour de Nyepi, l’ile doit apparaitre vidée, inhabitée, déserte, afin de faire fuir les mauvais esprits. 

 

ogoh-ogoh

Des ogoh-ogoh présents dans les rues la veille de Nyepi

Quelle expérience unique et exceptionnelle d’observer un silence total sur cette ile habituellement tellement animée qui se retrouve tout à coup complétement déserte. Cependant les moins patients auront toujours la possibilité de s’envoler pour les iles Gili ou Nyepi n’est pas de coutume mais est plutôt un prétexte pour organiser de grandes fêtes sur la plage. Nyepi traditionnel ou Nyepi moderne, une expérience extraordinaire dans les deux cas : à vous de faire votre choix !

Fanny LE DEUN, 12/03/2015