Ubud

Pour mon premier week-end de vie « active », j’ai décidé de commencer par Ubud.

Si vous voulez faire des petites excursions comme celles-ci, n’oubliez pas qu’il existe des « drivers* ». Les drivers vous conduiront à l’endroit voulu, vous conseilleront sur les lieux à voir et vous attendront pendant que vous visitez, avant de vous ramener chez vous. Négociez le prix avant, mais en général ce n’est pas très cher, surtout si vous êtes à deux ou plus. Pour aller à Ubud, en partant de Kuta, mon amie et moi en avons eu pour 350 000 Rp au total, soit 10euros par personne. Sans compter l’avantage financier, un driver est aussi beaucoup plus pratique qu’un scooter pour faire ces longues distances, surtout si vous ne connaissez pas bien l’endroit.

*chauffeurs

1ere visite : The Monkey Forest

Entrez dans le véritable monde de la jungle… C’est magique, un décor naturel totalement dépaysant ! Les singes sont en liberté, donc faites attention à vos affaires ! Vous pouvez leur donner des bananes ou du maïs et ils s’empresseront de venir sur votre dos ou votre  bras pour manger ! Par contre, évitez de les toucher, ce ne sont pas des animaux domestiques, ils pourront se sentir agressés. Hormis ca, une vraie belle expérience à vivre et partager ! C’est impressionnant de voir à quel point certaines mimiques des singes peuvent être similaires à celles des Hommes !

Ubud Market : très grand marché au cœur d’Ubud.

C’est une chose à faire, au moins une fois. On peut se rendre compte de ce qu’on peut trouver sur l’île, ce qui a d’original et ce qui a de plus… banal. C’est ainsi que vous pourrez négocier les prix, car il FAUT négocier les prix ! Ils ont l’habitude de doubler, voire tripler la valeur de leurs produits, alors que vous trouvez la même chose au stand d’à coté. C’est une chose à faire, mais rien ne sert d’y rester des heures.

Dans la même rue, ouvrez les yeux, beaucoup de temples sont très beaux à voir, notamment celui à l’intérieur du Café Lotus. A droite de celui-ci, il y a une rue très sympa à faire : Jalang Kajeng, une rue remplie d’empreintes des personnes qui ont contribuées à la rénovation de la ville. Un petit Hollywood balinais !

Enfin, nous avons visité le site historique Elephant Cave, un très bel endroit à voir également.

Cette visite à Ubud a été très utile et très enrichissante à tous niveaux. Même s’il n’y a pas de plages paradisiaques, c’est vraiment un bel endroit qu’il faut visiter.

Dernier conseil : pour manger le midi, allez chez Puri Anyar, dans une petite ruelle cachée d’Ubud, chez une femme adorable qui fait de merveilleux petits plats pour presque rien (10 000 Rp un nasi goreng) !